Vendredi 25 janvier 2019

 

 

Le Point de Vue du Post - Opinion

 

LA RUSSIE DOIT CESSER SA PERSÉCUTION ENVERS LES TÉMOINS DE JÉHOVAH

 

Par le Comité éditorial

Article traduit de l'anglais par Philippe BARBEY

Dennis Christensen, un Témoin de Jéhovah accusé d’extrémisme, quitte la Cour, menotté, à Orel, Russie, le 14 janvier (Andrew Osborn/Reuters).

 

Plus de 600 jours ont passé depuis que la police russe d'Orel, au sud de Moscou, a arrêté Dennis Christensen, un ressortissant danois, entrepreneur charpentier et constructeur, qui fréquentait activement l’assemblée locale des Témoins de Jéhovah. Il a été maintenu en détention depuis le raid nocturne chez lui le 25 mai 2017. La charge qui pèse contre lui est "l'organisation d'activité d'une organisation extrémiste" - en l’occurrence, mais oui, les Témoins de Jéhovah. Dans son réquisitoire final lors du procès la semaine dernière, le procureur demandait au juge de condamner M. Christensen à 6 ans et demi de prison. Ils ont qualifié le culte rendu à Dieu de crime.

 

M. Christensen doit rendre sa dernière défense lundi devant le juge Aleksei Rudnev, qui devra ensuite arrêter une date pour rendre son verdict. C'est un test important pour la liberté religieuse. Renvoyer à plus tard la remise en liberté de M. Christensen aggraverait encore la violation déjà très lourde de ses droits humains. Si le juge devait imposer une prolongation supplémentaire de sa détention, lui-même ainsi que le procureur pourraient tomber sous le coup des sanctions prévues par le Global Magnitsky Act, prévu justement pour punir ceux qui violent les droits de l'Homme. Toute cette mascarade est un déni d'une garantie fondamentale de la Constitution russe selon laquelle "la liberté de conscience et la liberté de religion sont garanties à tous", "y compris le droit de n'avoir aucune religion, et de choisir, pratiquer et faire connaître librement sa religion ou un autre point de vue." Il est sidérant - mais évocateur - que dans la Russie du président Vladimir Poutine, les procureurs piétinent les garanties constitutionnelles de leur propre nation. L'infraction de M. Christensen était, selon son dossier judiciaire, d'avoir ouvert une salle de culte.

 

En avril 2017, la Cour suprême de Russie avait statué que les Témoins de Jéhovah devaient être rangés parmi les organisations extrémistes. Cette décision absurde donnait le feu vert aux services de sécurité pour mener une campagne d’arrestations à travers tout le pays. Ainsi, le téléphone de M. Christensen lui a été confisqué et lui-même a été mis sous surveillance. En réalité, sa foi n'a rien d’extrémiste ou de criminelle. Les Témoins de Jéhovah refusent la soumission totale à l'Etat, le service militaire, le vote et voit en Dieu leur seul véritable dirigeant. Les Témoins de Jéhovah ont enduré également la répression sous le régime soviétique. Pendant les interruptions de son audience, M. Chistensen déclarait, selon l'agence Reuters, "j'ai bien peur que l’histoire ne se répète à nouveau. J'ai bien peur que c'est comme si Staline était revenu."

 

M. Rudnev devrait vouloir jeter un coup œil aux remarques faites par M. Poutine le 11 décembre, durant une réunion du Conseil présidentiel pour la Société civile et les Droits de l'Homme. Yekaterina Shulman, une scientifique et femme politique respectée, expliquait à M. Poutine que, sur les 489 entités inscrites sur la liste des organisations extrémistes, 404 étaient Témoins de Jéhovah, alors qu'elles n'incitent ni ne promeuvent la violence. M. Poutine répondait que "les Témoins de Jéhovah sont aussi des chrétiens. Je ne comprends pas bien pourquoi ils sont poursuivis. Il va falloir regarder ça de plus près."

 

Le président n'aura pas besoin d'aller chercher bien loin dans le vaste appareil de sécurité qu'il contrôle et dans ses Cours de justice dociles. La Russie doit faire cesser cette persécution douloureuse et injustifiée.

 

 

Pour en savoir plus :

 

Le point de vue du Post : Est-ce crime d'adorer Dieu ? Pour la Russie, oui.

 

Le point de vue du Post : La Russie sait-elle faire la différence entre les Témoins de Jéhovah et Al-Qaïda

 

 

visites depuis le 06/04/2014

115.121 visites cumulées

au 29/04/2022 (Recherche, Articles, English site, Centre de formation)

 

CONTACT